Logo-Cigales-BFC

Bandeau-Haut-Site-CIGALES

 
Bouton Accueil site CIGALES Bourgogne Franche Comté
Bouton Association Régionale des CIGALES Bourgogne Franche-Comté
Bouton Charte des CIGALES
Bouton Entreprises cigalées
Bouton Devenir cigalier
Bouton Devenir entreprise cigalée
Bouton Contacter les CIGALES
Bouton Amis et Partenaires CIGALES BFC
Logo Facebook lien vers page
Logo Linked in pour lien compte

Entrez dans la monde merveilleux de la " French Impact "

M. Itier haut commissaire à l'ESS lance son plan de développement dont l’innovation sociale sera la colonne vertébrale pour amorcer un changement d’échelle du monde associatif et de l’économie sociale et solidaire.

C'est quoi l'innovation sociale pour cet ex-responsable d’une grosse unité de l’ESS « la sauvegarde du Nord » ? C'est s’inspirer des méthodes d’efficacité des entreprises en développant la « French impact » : avec son vocabulaire emprunté aux start-up, elle doit devenir la ligne de mire des années prochaines. Il nous faudra, picher, gamifier, faire du sourcing… Il faudrait aussi répondre à des appels à projets ou des concours, être sélectionnés par des jurys, récompensés par une somme plus ou moins conséquente abondée par des fonds privés qu’il va falloir remercier en public. On sort « les meilleurs » qui doivent servir de modèles.

Quelle place alors pour les petites structures associatives qui oeuvrent au quotidien dans les quartiers, en milieu rural, au profit des publics en difficulté, ou auprès des petites entreprises qui font sans bruit le tissu socio-économique de nos territoires?

Quelle visibilité pour les financeurs citoyens atypiques que sont les cigales, sinon celle de petit Poucet de la finance solidaire, semant sans complexe leurs petits cailloux sur les sentiers autour de chez eux pour que germent des projets à taille humaine,souvent innovants et créateurs d'emplois?

Quant à les glisser, ces grains de sable, dans les rouages des mastodontes bancaires récoltant l'épargne salariale et des grosses fortunes pour la redistribuer aux structures qui savent faire du lobbying en haut lieu, faut pas rêver car nous ne boxons pas dans la même catégorie!

Et ça n'est certes pas elles qui auront le plus à souffrir du quasi arrêt des contrats aidés ; alors qu'au niveau de notre association régionale la fin annoncée de cette seule opportunité d'aide publique mobilisable sans passer par la case « french impact » va sans aucun doute freiner l'élan amorcé avec l'embauche de notre chargé de mission.

A moins que d'ici là le petit poucet fasse une fois de plus preuve d'inventivité et continue son bonhomme de chemin parmi les géants du green wasching, de la solidarité défiscalisée, de la marchandisation du social, de l'ubérisation des emplois...

Billet d'humeur de Daniel Hincelin et Geneviève Foex

Février 2018

Actualités
Lettre d'infos
Editos / Billets d'humeur