Logo-Cigales-BFC

Bandeau-Haut-Site-CIGALES

 
Bouton Accueil site CIGALES Bourgogne Franche Comté
Bouton Association Régionale des CIGALES Bourgogne Franche-Comté
Bouton Charte des CIGALES
Bouton Entreprises cigalées
Bouton Devenir cigalier
Bouton Devenir entreprise cigalée
Bouton Contacter les CIGALES
Bouton Amis et Partenaires CIGALES BFC
Logo Facebook lien vers page
Logo Linked in pour lien compte

Hôp Hop Hop - Tiers lieu bisontin

Arsenal Besançon

Nouveau tiers lieu bisontin, HÔP HOP HOP, littéralement "Hôpital, hospitalité et dynamisme", s'inscrit dans la tendance à réutiliser de façon éphémère des bâtiments urbains désaffectés pour y proposerr aux entreprises et associations locales un espace de travail expérimental et fonctionnel. Ouvert sur le partage et l'échange entre individus.

Initié en 2016 par un collectif d'architectes et d'urbanistes, "Hôp Hop Hop" est le tiers lieu bisontin inauguré en mai dernier à l'Arsenal, face à l'hôpital St Jacques au centre-ville de Besançon. Le collectif a la volonté de faire vivre pendant une année le lieu, lui redonner un sens et une utilité, le rendre accessible à la population avant qu'il ne soit vendu et ne s'inscrive dans le projet urbain de la "cité des savoirs et de l'innovation". Projet qui émergera à l'horizon 2020.

Pour l'heure présentation du concept et de la philosophie du lieu par Lucile, urbaniste et coordinatrice général.

"Hôp Hop Hop est né de notre volonté de faire revivre temporairement un bâtiment inoccupé de la ville. Au début nous souhaitions nous installer dans l'hôpital St Jacques lui rendre son utilité première. Le mettre à la disposition de tout un chacun. Notre projet s'inscrit dans la grande tendance d'urbanisme transitoire et fait écho aux besoins de nombreuses entreprises et associations qui cherchent un lieu, un espace pour travailler, créer, répéter, représenter... Qui ont envie d'inventer et de s'investir dans un cadre collaboratif convivial.

L'Arsenal est pensé comme une grande expérimentation qui doit faciliter l'échange, mutualiser les moyens, les compétences et les connaissances, donner l'envie à chacun de proposer des événements, des activités. Nous voulons que les participants et la population locale s'approprient le lieu, qu'ils le fassent vivre. C'est un laboratoire qui doit pouvoir répondre à leur besoins.

40 entreprises et associations sont hébergées pour l'instant. Les secteurs d'activités sont variés : arts plastiques et visuels, artisanat, impression 3D, micro-brasserie, associations artistiques et sociales... Contre un loyer modéré ils s'engagent à animer et à participer à la vie de la communauté.

Le projet expérimental éphémère n'a d'intérêt que si tout le monde s'implique activement et que ce que nous aurons développé et proposé soit pris en compte lors du futur réaménagement urbain.

Nous ne cherchons pas à nous implanter mais à proposer une alternative aux modèles d'usages existants. Nous voulons poser les bases d'une dynamique et cela doit aller vite car ce projet est éphémère. Il doit agiter les esprits, leur donner l'envie d'agir, de coopérer. L'état d'urgence est un moteur, nous sommes dans l'action. Les idées fusent, il faut les expérimenter rapidement."

En plus des espaces communs, de la salle de sieste et du café associatif, ouvriront bientôt une ressourcerie et une librairie partagée. Le collectif aimerait aussi proposer du jardinage urbain, créer un jardin partager et proposer du logement, sur le modèle de ce qui se fait aux Grands Voisins à Paris.

Allez ! Hôp Hop Hop ! Découvrez ce lieu et partagez l'expérience.

www.facebook.com/hophophopbesancon

Actualités
Lettre d'infos
Lu et écrit par-ci, par-là